Vue du profil - Barbusse

Dmo +1 : page standard
Avatar de l’utilisateur
Homme de l'être
Nom d’utilisateur:
Barbusse
Localisation:
Asnières (France)
Dates:
1873 - 1935
Sexe:
Homme
Oeuvres:

Pleureuses

Les Suppliants

L'EnferImage

Nous autres

Le Feu Image

Carnets de guerre

Paroles d'un combattant

Clarté

L'Illusion

La Lueur dans l'abïme

Quelques coins du cœur

Le Couteau entre les dents

Les Enchaînements

Les Bourreaux

Force

Jésus

Les Judas de Jésus

Manifeste aux Intellectuels

Faits divers

Voici ce que l'on a fait de la Géorgie

Élévation

Ce qui fut sera

Russie

Zola

Staline. Un monde nouveau vu à travers un homme

Lénine et sa famille

Lettres de Henri Barbusse à sa femme

Citations:
Image


" Ne plus s'aimer, c'est pire que de se haïr, car, on a beau dire, la mort est pire que la souffrance."
L'Enfer (1908)

" On ne meurt pas puisqu'on est seul ce sont les autres qui meurent. Et cette phrase qui se répand en tremblant à mes lèvres, à la fois sinistre et radieuse,
annonce que la mort est un faux dieu."
L'Enfer (1908)

" Même la vérité, ils la déforment. A la vérité éternelle, ils substituent chacun leur vérité nationale. Autant de peuples, autant de vérités, qui ne s'admettent pas l'une l'autre et faussent et tordent la vérité."
Le Feu, Journal d'une escouade (1916)

" Deux armées aux prises, c'est une grande armée qui se suicide."

" Le réel et le surnaturel, c'est la même chose."

" L'avenir est dans la main des esclaves, et on voit bien que le vieux monde sera changé par l'alliance
que bâtiront un jour entre eux ceux dont le nombre et la misère sont infinis."

" Comment être heureux dans un calme parfait et une clarté pure, abstraite comme une formule. Nous sommes faits de trop de besoins et d'un coeur trop déréglé. Si on nous enlevait tout ce qui nous fait mal, que resterait-il? "
L'Enfer (1908), VIII

" Combien de crimes dont ils font fait des vertus en les appelant nationales!"
Le Feu, Journal d'une escouade (1916)

" Je leur dis que la fraternité est un rêve, un sentiment nuageux, inconsistant ; qu'il est contraire à l'homme de haïr un inconnu, mais qu'il lui est également contraire de l'aimer. On ne peut rien baser sur la fraternité. Sur la liberté non plus : elle est trop relative dans une société où toutes les présences se morcellent forcément l'une l'autre. Mais l'égalité est toujours pareille. La liberté et la fraternité sont des mots, tandis que l'égalité est une chose..." *
(Le feu, journal d'une escouade)

" Les jeux des enfants sont de graves occupations. Il n'y a que les grandes personnes qui jouent..." *

Statistiques de l’utilisateur

Messages:
2 | Rechercher les messages de l’utilisateur
(0.21% de tous les messages / 0.00 messages par jour)
Forum le plus actif:
Politicomachie
(1 Message / 50.00% des messages de l’utilisateur)
Sujet le plus actif:
Punir et surveiller...
(1 Message / 50.00% des messages de l’utilisateur)



Recherche fantomachique :




{ SH_ADV }