Vue du profil - Bastide-Roger

Dmo +1 : page standard
Avatar de l’utilisateur
Sociologue
Nom d’utilisateur:
Bastide-Roger
Localisation:
Nîmes (France)
Dates:
1898-1974
Sexe:
Homme
Oeuvres:

Les Problèmes de la vie mystiqueImage

Éléments de SociologieImage

Éléments de sociologie religieuse

Psychanalyse du Cafuné

Art et société

Images du nordeste mystique en noir et blanc

Poètes du Brésil

Initiation aux recherches sur les interpénétrations de civilisations

Sociologie et psychanalyse

La Psychiatrie sociale

Brésil, terre des contrastes

Le Candomblé de Bahia

Les Religions africaines au Brésil

Sens et usage du terme structure dans les sciences sociales

Sociologie des maladies mentalesImage

Les Amériques noiresImage

Le rire et les courts-circuits de la pensée

Le Prochain et le lointain

Mémoire collective et sociologie du bricolage

Anthropologie appliquéeImage

Le Rêve, la transe et la folie

La Notion de personne en Afrique noire

Poètes et Dieux. Études afro-brésiliennes

Le principe d'individuation

Les Haïtiens en France

Le Sacré sauvage

L’Ethnohistoire du nègre brésilien
Citations:
Image

" Dans la pensée collective, une même marque d’étrangeté continue à définir le rêve, la transe et la folie."
(Le rêve, la transe et la folie)

" Les cultures afro-américaines sont loin d'être mortes, elles rayonnent au contraire et s'imposent aux Blancs. Elles pourront demain, dans un monde sans cesse changeant, donner encore de nouvelles floraisons et nourrir, de leur miel ou de leurs piments de nouvelles promesses de fruits.
(Les Amériques Noires)

" Le nivellement n'empêche pas le Blanc de bâtir de nouvelles barrières [...]. Et cela, paradoxalement, lorsque dans son désir, parfois réprimé, de la Vénus noire, il accepte à son tour les danses nègres. Mais alors, il va leur faire subir des modifications, pour intensifier la «distance» entre sa façon à lui de danser et la façon dont dansent les fils de ses anciens esclaves. Ce phénomène est ancien, nous le trouvons déjà au 18e siècle, par exemple avec la danse érotique bantoue, transformée en lundu par les mulâtres et mulâtresses. Premier essai de «civilisation» d'une danse considérée comme «sauvage» ou «animale». Le tango des Noirs de Buenos Ayres, métissé, ne gardant plus qu'une réminiscence de l'acte sexuel, triomphe vite en Argentine, avant de s'implanter dans le monde entier. Le samba brésilien perd d'abord, chez les Noirs des villes du Brésil, le heurt des nombrils pour devenir une danse chantée de Carnaval, longuement préparée dans les Écoles de Samba de Rio de Janeiro; c'est cette forme édulcorée que les Blancs accepteront, mais pour en enlever toute la tendre frénésie et en faire une danse «blanche»."
(Les Amériques Noires)

Statistiques de l’utilisateur

Messages:
1 | Rechercher les messages de l’utilisateur
(0.11% de tous les messages / 0.00 messages par jour)
Forum le plus actif:
Sociomachie...
(1 Message / 100.00% des messages de l’utilisateur)
Sujet le plus actif:
Cultures
(1 Message / 100.00% des messages de l’utilisateur)



Recherche fantomachique :




{ SH_ADV }



cron