Vue du profil - Bettelheim-Bruno

Dmo +1 : page standard
Avatar de l’utilisateur
Psychanalyste
Nom d’utilisateur:
Bettelheim-Bruno
Localisation:
Vienne (Autriche)
Dates:
1903-1990
Sexe:
Homme
Oeuvres:
Citations:
Image



Topic : Forteresse vide

" Toute ma vie, j’ai travaillé avec des enfants dont la vie avait été détruite par une mère qui les détestait."

" Si un milieu néfaste peut conduire à la destruction de la personnalité, il doit être possible de reconstruire la personnalité grâce à un milieu particulièrement favorable."



" Les parents ne doivent pas s’adonner à créer l’enfant qu’ils voudraient avoir, mais au contraire l’aider à devenir ce qu’il est en puissance, à épanouir ses potentialités."

"Si les adultes n’aimaient pas les images violentes, les médias n’en n’offriraient pas avec une telle insistance et une telle variété."

"Ce qui est gardé secret, c'est souvent les véritables sentiments qu'éprouve un individu sur un comportement qu'il affiche ouvertement."

"Le sentiment de honte est à la base de notre civilisation occidentale."

"Si on accordait moins d'importance à la propriété privée, il y aurait moins de raisons de la protéger.
Les autres me sont insupportables. Qu'est-ce qui ne va pas en moi ?"

"L'intimité est un droit irréfragable."

"Je sais pourquoi il pleure, c'est parce qu'il veut un vagin.
Aller au théâtre est une habitude essentielle pour le développement de l’esprit..."

" Les mythes mettent en scène des personnalités idéales qui agissent selon les exigences du surmoi, tandis que les contes de fées dépeignent une intégration du moi qui permet une satisfaction convenable des désirs du ça...
Tout conte de fées est un miroir magique qui reflète certains aspects de notre univers intérieur et des démarches qu'exige notre passage de l'immaturité à la maturité. Pour ceux qui se plongent dans ce que le conte de fées a à communiquer, il devient un lac paisible qui semble d'abord refléter notre image ; mais derrière cette image, nous découvrons bientôt le tumulte intérieur de notre esprit, sa profondeur et la manière de nous mettre en paix avec lui et le monde extérieur, ce qui nous récompense de nos efforts..."
( Psychanalyse des contes de fées )

" C'est l'orgueil que l'homme puise dans ses connaissances et son habilité professionnelle, indépendamment de toute considération morale qui est dangereux. Auschwitz n'est plus, mais tant que cette attitude subsistera nous risquons d'être victimes de cette indifférence à l'essence de la vie...
Quoi qu'il se soit passé à d'autres époques, l'homme moderne souffre de son incapacité à faire un choix entre la liberté et l'individualisme d'une part, le confort matériel de la technologie moderne et la sécurité d'une société de masse d'autre part. C'est le véritable conflit de notre temps...
Imputer la responsabilité au groupe plutôt qu'à l'individu est l'une des tactiques les plus efficaces des régimes autoritaires pour contraindre l'individu à la soumission et finalement le détruire en tant qu'individu. Ceux qui ne veulent pas de la démocratie évitent délibérément de penser en terme d'individus et leur substituent les groupes. Ils mettent en cause les juifs, les catholiques, les capitalistes..."

" Les hommes ne sont pas des fourmis. Ils préfèrent la mort à une existence de fourmilière. C'est la raison de la passivité des victimes des SS. Que les SS les aient tuées est moins significative que le fait qu'elles soient allé à la mort en renonçant à une vie qui n'était plus humaine.
( Le cœur conscient )

Statistiques de l’utilisateur

Messages:
1 | Rechercher les messages de l’utilisateur
(0.12% de tous les messages / 0.00 messages par jour)
Forum le plus actif:
Psychomachie...
(1 Message / 100.00% des messages de l’utilisateur)
Sujet le plus actif:
Loge de la folie
(1 Message / 100.00% des messages de l’utilisateur)

Signature

Je progresserai d’autant mieux si vous m’autorisez à régresser...Image



Recherche fantomachique :




{ SH_ADV }