Vue du profil - Dali-Salvador

Dmo +1 : page standard
Avatar de l’utilisateur
Peintre-Sculpteur
Nom d’utilisateur:
Dali-Salvador
Localisation:
Figueras (Catalogne)
Dates:
1904-1989
Sexe:
Homme
Galerie:
Image


Image
La tentation de Saint-Antoine (1946)

Image
Pieta (1958)

Oeuvres:
Citations:
Image



Hyper-réalisme métaphysique

" Ma vie entière a été déterminée par deux idées antagoniques : le sommet et le fond..."

" Je suis pratiquant, mais pas croyant."

Topic : Histoires naturelles

" Quel est votre secret pour avoir du succès ? - Offrir du bon miel à la bonne mouche au bon moment et au bon endroit."

" J'ai horreur des mouches sales. Je n'aime que les mouches proprissimes."




" Il y a toujours un moment dans leur vie où les gens s'aperçoivent qu'ils m'adorent."
Il y a des jours où je pense que je vais mourir d'une overdose d'autosatisfaction.
La peinture est la face visible de l’iceberg de ma pensée.
Je considère l'amour comme l'unique attitude digne de la vie de l'homme.
L'amour, ça commence par la tête, et ça finit par trois petites gouttes dans le tuyau du pipi.
La critique est une chose sublime. Elle est digne seulement des génies.
Le moins que l'on puisse demander à une sculpture, c'est qu'elle ne bouge pas.
La beauté sera comestible ou ne sera pas.
La révolution russe, c'est la révolution française qui arrive en retard, à cause du froid.
Lorsque les trains déraillent, ce qui me fait de la peine, ce sont les morts de première classe.
L'activité paranoïaque critique est une force organisatrice et productrice de hasard objectif.
L'unique différence entre un fou et moi, c'est que moi je ne suis pas fou.
Comme les homards, les jeunes filles ont l'extérieur exquis. Comme les homards, elles rougissent quand on veut les rendre comestibles.
Je peux vous prouver que je suis susceptible d'accepter cinquante mille dollars tout de suite, sans broncher.
Qui sait déguster ne boit plus jamais de vin mais goûte des secrets.
La nature aime se cacher.
Pas de chef-d’œuvre dans la paresse !
Aucun désir n'est coupable, il y a faute uniquement dans leur refoulement.
Ne t'occupe pas d'être moderne. C'est l'unique chose que malheureusement, quoi que tu fasses, tu ne pourras pas éviter d'être.
Les erreurs ont presque toujours un caractère sacré. N'essaye jamais de les corriger.
La jalousie des autres peintres a toujours été le thermomètre de mon succès.
Il vaut mieux péter pour tuer le temps, que de médire, de faire des libelles ou de mauvais vers...
Ce soir, pour la première fois depuis au moins un an, je regarde le ciel étoilé. Je le trouve petit.
Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.
Le surréalisme, c'est moi.
J'ai assis la laideur sur mes genoux et je m'en suis presque aussitôt fatigué.
Tout influe sur moi, rien ne me change.
Le snobisme consiste à pouvoir se placer toujours dans les endroits où les autres n'ont pas accès.
Dormir est une façon de mourir ou tout au moins de mourir à la réalité, mieux encore, c'est la mort de la réalité.
L'unique chose dont le monde n'aura jamais assez est l'exagération.
Les sanglantes osmoses du rêve et de l'amour occupent entièrement la vie de l'homme.
Ne craignez pas d’atteindre la perfection, vous n’y arriverez jamais..."

Statistiques de l’utilisateur

Messages:
5 | Rechercher les messages de l’utilisateur
(0.66% de tous les messages / 0.00 messages par jour)
Forum le plus actif:
Arts plasticomachiques...
(3 Messages / 60.00% des messages de l’utilisateur)
Sujet le plus actif:
Histoires naturelles...
(2 Messages / 40.00% des messages de l’utilisateur)

Signature

La mouche est l’insecte paranoïaque-critique par excellence... Image

ImageImage



Recherche fantomachique :




{ SH_ADV }



cron