Vue du profil - Jankelevitch

Dmo +1 : page standard
Avatar de l’utilisateur
Philosophe-musicologue
Nom d’utilisateur:
Jankelevitch
Localisation:
Bourges (France)
Dates:
1903-1985
Sexe:
Homme
Oeuvres:


Henri Bergson

L'Odyssée de la conscience dans la dernière philosophie de Schelling

Valeur et signification de la mauvaise conscience

L'IronieImage

L'Alternative

Du mensonge

Le Mal

Traité des vertus

Philosophie première, introduction à une philosophie du presque

L'Austérité et la vie morale

Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rienImage

Le Pur et l'Impur

L'Aventure, l'Ennui, le Sérieux

La Mauvaise Conscience

La MortImage

L'Irréversible et la nostalgieImage

Quelque part dans l'inachevé

Le Paradoxe de la morale

Gabriel Fauré et ses mélodies

Maurice Ravel

Le Nocturne

Debussy et le mystère

La Rhapsodie verve et improvisation musicale

Ravel

La Musique et l'ineffable

La Vie et la mort dans la musique de Debussy

De la musique au silence

La Présence lointaine

La Musique et les heures

Satie et le matin

Rimski-Korsakov et le plein midi

Joie et tristesse dans la musique russe d'aujourd'hui

Chopin et la nuit

Le Nocturne

Liszt, rhapsodie et improvisation

Citations:
Image



" Le mourant est dans la situation d'un homme qui sort de chez soi sans la clef et ne peut plus rentrer parce que la porte fermée ne s'ouvre que du dedans."

" L’homme détaché écrit le testament du bonheur le jour même de sa naissance..."

" La mort est la maladie des bien portants et des malades. Quand
on n'est pas malade, on est encore quelqu'un qui doit mourir..."

" La violence s'oppose si peu à la faiblesse que la faiblesse n'a souvent pas d'autre symptôme que la violence; faible et brutale, et brutale parce que faible précisément..."

" Il n’est rien de si précieux que ce temps de notre vie, cette matinée infinitésimale, cette fine pointe imperceptible dans le firmament de l’éternité, ce minuscule printemps qui ne sera qu’une fois, et puis jamais plus..."



" Si la mort n'est pensable ni avant, ni pendant, ni après, quand pourrons-nous la penser ? "

" Quand on pense à quel point la mort est familière, et combien totale est notre ignorance, et qu'il n'y a jamais eu aucune fuite, on doit avouer que le secret est bien gardé ! "



Statistiques de l’utilisateur

Messages:
1 | Rechercher les messages de l’utilisateur
(0.23% de tous les messages / 0.00 messages par jour)
Forum le plus actif:
Ecriture Poémachique
(1 Message / 100.00% des messages de l’utilisateur)
Sujet le plus actif:
Écriture en Lectures...
(1 Message / 100.00% des messages de l’utilisateur)

Signature

Image
Chaque repas que l'on fait est un repas de moins à faire...



Recherche fantomachique :




{ SH_ADV }





cron
cron