Vue du profil - Kafka-Franz

Dmo +1 : page standard
Avatar de l’utilisateur
Homme de l'être
Nom d’utilisateur:
Kafka-Franz
Localisation:
Prague (tchécoslovaquie)
Dates:
1883-1924
Sexe:
Homme
Oeuvres:

RegardImage

Le SoutierImage

Le VerdictImage

La MétamorphoseImage

La Colonie pénitentiaireImage

Un médecin de campagneImage

Un champion de jeûneImage

Le Procès Image

Le ChâteauImage

AmerikaImage

Le TerrierImage

Un artiste de la faimImage

Journal intimeImage

ParabolesImage

Cahiers in octavo Image

Les aphorismes de ZürauImage

Kafka, pour une littérature Mineure, par Gilles DeleuzeImage
Citations:
Image



Topic : Écriture

" Tout ce qui ne se rapporte pas à l'écriture, je le hais..."
(Journal)

" La véritable réalité est toujours irréaliste."

" La faiblesse humaine n'est que trop portée à mettre des limites à tout. Ne dois-je pas m'engager avec tout ce que j'ai en l'unique point où je puisse me tenir ?... Il se peut que mon écriture ne soit rien, mais c'est qu'alors et certainement je ne suis vraiment rien..."

" Toute littérature est assaut contre la frontière..."

" L'art vole autour de la vérité, avec l'intention décidée de ne pas s'y brûler..."

" Tant que tu ne cesseras de monter, les marches ne cesseront pas ;
sous tes pieds qui montent, elles se multiplieront à l'infini !" *

" Cher Max,
Peut-être ne me relèverai-je plus cette fois ; il est probable qu’après ce mois de fièvre pulmonaire une pneumonie se déclarera ; et même le fait de l’écrire ne pourra l’empêcher, encore que cela ait quelque pouvoir.
Dans cette éventualité, voici donc ma dernière volonté concernant tout ce que j’ai écrit :
De tout ce que j’ai écrit, seuls sont valables les livres : Verdict, Soutier, Métamorphose, Colonie pénitentiaire, Médecin de campagne, et le récit L’artiste de la faim. (Les quelques exemplaires de « Regards » peuvent rester, je ne veux donner à personne la peine de les mettre au pilon, mais rien de ce qu’ils contiennent ne doit être réimprimé.) Quand je dis que ces 5 livres et ce récit sont valables, cela ne signifie pas que je souhaite qu’ils soient réimprimés et transmis aux époques à venir, au contraire, s’ils pouvaient totalement disparaître, cela correspondrait vraiment à ce que je désire. Simplement, puisqu’ils existent, je n’empêche personne de les garder, s’il en a envie.
En revanche, tout ce que j’ai écrit d’autre (textes imprimés dans des revues, manuscrits, lettres), tout cela sans exception, pour autant que cela puisse être accessible ou récupéré en demandant aux destinataires (tu les connais pour la plupart, il s’agit de Madame Felice M. , de Madame Julie née Wohryzek et de Madame Milena Pollack, surtout n’oublie pas les quelques cahiers qui sont entre les mains de Madame Pollack) – tout cela doit, sans exception et de préférence sans être lu (je ne t’interdis pas d’y jeter un coup d’œil, même si je préférerais que tu ne le fasses pas, en tout cas personne d’autre ne doit y jeter un coup d’œil) – tout cela sans exception doit être brûlé et je te prie de le faire le plus tôt possible.
Franz
( Lettre à Max Brod - 20 Novembre 1922 )


Topic : Surveillance et punition

" Un bourreau, de nos jours, est un honorable fonctionnaire... Par conséquent, pourquoi n'y aurait-il pas un bourreau qui sommeille en tout honorable fonctionnaire ? "

Statistiques de l’utilisateur

Messages:
6 | Rechercher les messages de l’utilisateur
(0.79% de tous les messages / 0.00 messages par jour)
Forum le plus actif:
Littératures fantômachiques...
(5 Messages / 83.33% des messages de l’utilisateur)
Sujet le plus actif:
Écriture (Lectures)
(4 Messages / 66.67% des messages de l’utilisateur)

Signature

Image
Je ne suis que littérature et je ne peux ni ne veux être rien d'autre...

ImageImage



Recherche fantomachique :




{ SH_ADV }



cron