Vue du profil - Soljenitsyne

Dmo +1 : page standard
Avatar de l’utilisateur
Homme de l'être
Nom d’utilisateur:
Soljenitsyne
Localisation:
Kislovodsk (Russie)
Dates:
1918-2008
Sexe:
Homme
Galerie:
Image

Image
Mes funérailles à Moscou.
Oeuvres:

Une journée d'Ivan DenissovitchImage

La Maison de Matriona

L'Inconnu de Krétchétovka

Pour le bien et la cause

Le Pavillon des cancéreuxImage

Les Droits de l'écrivain

Le Premier cercle (1955-1968)Image

La fille d'amour et l'innocent

Zacharie l'escarcelle

Août 14, premier nœud

L'Archipel du Goulag (3 tomes) (1974-76)

Le chêne et le Veau

Discours américains

Des voix sous les décombres

Lénine à Zurich

Flamme au vent

Le Déclin du courage

Message d'exil

L'Erreur de l'Occident

Les Tanks connaissent la vérité

Nos pluralistes

La Roue rouge

Comment réaménager notre Russie ?

Les Invisibles

Le « Problème russe » à la fin du XXe siècle

Ego

Sur le fil

Nos jeunes

Le Grain tombé entre les meules

La Russie sous l'avalanche

Deux récits de guerre

Deux siècles ensemble

Esquisses d'exil

Aime la révolution !

Réflexions sur la révolution de février

Une minute par jour


Biographie:
Image


Condamnation à 8 ans de prison dans les camps de travail pour « activité contre-révolutionnaire », pour avoir critiqué dans une correspondance privée la politique de Staline et ses compétences militaires.

Citations:
Image



Topic : Punir et surveiller

" Le monde est emporté par la conviction cynique que la force peut tout, la justice rien."
(Le Cri. Le discours du prix Nobel - L'Express, septembre 1972.)

" Si, aux intellectuels de Tchekhov qui passaient leur temps à essayer de deviner ce qu’il adviendrait dans vingt, trente ou quarante ans, on avait répondu que, quarante ans plus tard, dans la Sainte Russie, on torturerait les inculpés pendant l’instruction, on leur comprimerait le crâne à l’aide d’un cercle de fer, on les plongerait dans des baignoires d’acide, on les attacherait nus pour les livrer en pâture aux fourmis ou aux punaises, on leur enfoncerait dans l’anus une baguette à fusil chauffée à blanc sur un réchaud (opération du 'marquage secret'), on leur écraserait lentement les organes génitaux sous la semelle des bottes, et, en guise de traitement le plus bénin, on leur infligerait pendant une semaine d’affilée le supplice de l’insomnie et de la soif tout en les battant jusqu’à ce que leur chair ne soit plus qu’une bouillie sanglante, aucune des pièces de Tchekhov ne serait arrivée jusqu’à son dénouement et tous leurs héros auraient pris le chemin de l’asile." p. 78 (Tome 1)
(L'archipel du goulag)




" Un homme est heureux tant qu’il décide de l’être, et nul ne peut l’en empêcher."

" Quelqu'un que vous avez privé de tout n'est plus en votre pouvoir. Il est de nouveau entièrement libre."
(Le Premier Cercle)

" La nature humaine, si elle évolue, ce n'est guère plus vite que le profil géologique de la terre..." *
(L'archipel du Goulag)

Statistiques de l’utilisateur

Messages:
1 | Rechercher les messages de l’utilisateur
(0.13% de tous les messages / 0.00 messages par jour)
Forum le plus actif:
Politicomachie
(1 Message / 100.00% des messages de l’utilisateur)
Sujet le plus actif:
Punir et surveiller...
(1 Message / 100.00% des messages de l’utilisateur)



Recherche fantomachique :




{ SH_ADV }



cron