Religions - Théologie

Dialogues fantomachiques :

Descartes, Kant-Emmanuel, Nicole-Pierre, Hegel-Georg, Sieyes, Luther-King-Martin, Erasmus, de-Soto, Maitre-Eckhart, Lessing, Kierkegaard, Socin-lelio, Monod-Theodore, Simon-Richard, Reuchlin-Johannes, Fenelon, Soeur-Emmanuelle, Swedenborg, Calvin-Jean, d'Avila-Therese, de-Loyola-Ignace, Bullinger-Heinrich, Richelieu, Confucius, Luther-Martin, Weisse-Christian, Saint-Augustin, Saint-Paul, Sterne-Laurence, Zwingli-Ulrich, Arnauld-Antoine, Pascal-Blaise, More-Thomas, Schleiermacher, Charles-de-Foucauld, Abélard-Pierre, Berkeley, Saint-Vincent-de-Paul, Meslier-Jean, jesus-Christ, Mencius, Lao-Tseu, Malebranche, Mere-Teresa, Eck, Saint-Thomas, Molina-Luis, Penn-William, Silesius-Angelus, Suárez-Francisco, Averroes, Pierre, Duns-Scot, Mohammad, Gracian-Baltasar, de-Sacy, Bossuet




Deus ex Machina...

Joseph Proudhon a écrit: ( Page 3 )
Georg Hegel a écrit:( Page 2 )
" Dieu est mort."
Image
Image
" Celui qui est maître de l'éducation peut changer la face du monde..."
Leibniz
Image


" Dieu, c'est le Mal..."
Image
ImageImageImage

" Les individus ne reconnaissent un Dieu au-dessus d'eux que pour posséder en lui un espace infini où ils puissent étendre et étaler dans l'éternité leur individualité bornée, particulière, pitoyable..."
Ludwig Feuerbach
Image


Agissons au lieu de prier...
Image
Image
La Nature ne punit personne. Jetez-vous à l’eau sans savoir nager,
que ce soit par dévouement ou par désespoir, vous serez noyé...
Image
Fantomachie : forum des Auteurs...

Image
La vie tourbillonne autour de nous, nous enveloppe, nous submerge : nous parlons d'immortalité, d'éternité ; mais il n'y a d'éternel que ce qui est inépuisable, ce qui est assez aveugle et assez riche pour donner toujours sans mesure. Celui-là fait connaissance avec la mort qui apprend pour la première fois que ses forces ont une limite, qui se sent le besoin de se reposer, qui laisse tomber ses bras après le travail. La Nature seule est assez infatigable pour être éternelle...
Image
Nous parlons aussi d'un idéal ; nous croyons que la Nature a un but, qu'elle va quelque part ; c'est que nous ne la comprenons pas : nous la prenons pour un fleuve, qui roule vers son embouchure et y arrivera un jour, mais la Nature est un océan. Donner un but à la Nature, ce serait la rétrécir, car un but est un terme.
Ce qui est immense n'a pas de but...
Fantomachie : forum des Auteurs...

Image
" Qui dit contractuel dit juste..."
Alfred Fouillée
Image
Avatar de l’utilisateur

Guyau


Homme de l'être
 
Messages: 1
Localisation: Laval (France)
Dates: 1854 - 1888
Oeuvres:

La Littérature chrétienne du IIe au IVe siècles

La Morale d'Épicure et ses rapports avec les doctrines contemporaines

La Morale anglaise contemporaine

Vers d'un philosophe

Esquisse d’une morale sans obligation ni sanctionImage

L'Irréligion de l’avenir

Éducation et Hérédité : étude sociologique

La genèse de l'idée de temps
hebergeur image Dmo +1 : page standard




Retourner vers Théomachie




Recherche fantomachique :




{ SH_ADV }



cron